EDITO

À Rennes, il y a l'Opéra, forcément, le Parlement, évidemment, la Mairie, éventuellement, et Les Horizons, naturellement. Ces deux tours à la fois élégantes, monumentales et - paradoxalement - discrètes, s'imposent de fait dans ce "top 4" des édifices de la capitale bretonne.

Remarquables, rayonnantes, accessibles et intégrées ; quel Rennais n'a pas souhaité y habiter, quel résident n'a pas été fier d'y avoir son adresse ? Les Rennais se sont appropriés Les Horizons pourtant si différents.

Quel meilleur symbole pour cette nouvelle édition de Bars en Trans qui se déroulera du 3 au 5 décembre prochain avec le Québec en invité.

Yann Hamon
Georges Maillols, (1913-1998), est un architecte des « Trente Glorieuses » inspiré par Le Corbusier et le mouvement du Bauhaus. Il s’installe à Rennes en 1947 et a profondément marqué cette ville au niveau architectural. Il est diplômé de l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Il arrive à Rennes en 1947 pour reprendre le cabinet d'architectes Couäsnon. Georges Maillols est impliqué dans 140 projets de construction à Rennes, dont près de 10 000 logements. Dès les années 1950, il commence à construire verticalement, dans l'optique d'« élever l'immeuble le plus haut de Rennes » : la tour Maillols sur le Quai Richemont, face à la Vilaine est dessinée en 1952. En 1954 et avec onze étages, il s'agit du plus haut immeuble de la ville qui utilise la technique de la fondation sur pieux en béton armé. Ce fut longtemps le plus haut immeuble de la ville et certains craignaient de la voir s’écrouler. Il compte parmi ses réalisations le Trimaran, les Terrasses du Sud, une série d’immeubles aux Hautes-Ourmes (1971) dans le quartier du Blosne (bâtiments d'éléments préfabriqués, avec des balcons en pointes de diamant, avec des éléments de couleurs bleues et rouges pour rythmer l'édifice) des maisons du quartier Patton du quartier Jules-Simon dans le quartier Bourg-L'Évêque (la Caravelle, l'Armor, bâtiment Cristal). Il est également l'architecte de la Barre Saint-Just (1968), qui se démarque par ses terrasses-jardins. En 1970, il inaugure le premier immeuble d'habitation de grande hauteur en France en concevant la tour des Horizons, trente étages avec façade en béton architectonique et probablement son œuvre la plus connue La Tour des Horizons, la Barre Saint-Just et le square des Hautes-Ourmes sont typiques du style Maillols.
LES PHOTOS
LES VIDÉOS
RETOUR SUR LA POOL PARTY
LES LIEUX
1988 Live CLub
L’Artiste Assoiffé
Le Backstage
Le Bar’Hic
Le Bistro de la Cité
Le Chantier
Le Dejazey
Le Kenland
Le Mondo Bizarro
La Notte
Le Théâtre de la Parcheminerie
La Place
La Trinquette
Le Ty Anna
Institut Pasteur
CONCOURS PHOTO

LE CONCOURS PHOTO EST CLOS.

Merci à tous pour votre participation.
Chaque membre de l'équipe Bars en Trans vote pour ses 3 photos préférées.
En cas d'égalité, un tirage au sort sera effectué.
Annonce des résultats : mercredi 2 décembre à 14H.
(Les Horizons, architecte Georges Maillols, 1970)
Métro - Arrêt Sainte-Anne
> 1988 Live CLub - arrêt Charles de Gaulle
> Mondo Bizarro - Bus 5-51 - arrêt Gros Chêne

Pensez aussi au Vélo Star - www.levelostar.fr